Super chouette

  • Les yeux ne voient seulement ce que l’esprit est préparé à comprendre.

    Henri Bergson

    La Chouette ne peut apprendre à chanter au rossignol.
    (Allemagne)

    Les Hiboux voient dans leur fils un faucon.
    (Hongrie)

    La sottise a des ailes d’aigle et des yeux de Chouette.
    (Hollande)

    Mieux vaut s’asseoir avec le Hibou que voler avec le faucon.
    (Allemagne)

    L’aigle, quand il est malheureux, appelle le Hibou, son frère.
    (Afrique)

    La chouette de Minerve ne prend son envol qu’à la tombée de la nuit

    (Hegel,philosophie)

    Les petits esprits triomphent des fautes des grands génies,
    comme les Hiboux se réjouissent d’une éclipse de soleil.

    (Rivarol)

    Dictons météo :

    Si la Chouette hulule le soir au coucher du soleil, la pluie est proche.

    Si la Chouette chante en plein jour, il pleuvra dans trois jours.

    Quand la Chouette miaule au soir, de beau temps on a espoir.

    Au soir, Chouette chantant, signe de beau temps.

    La chouette d’octobre annonce le froid.

    Cris et chants :

    La Chouette : hioque, hole, hue, ulule, hulule, chuinte.

    Le Hibou : ulule, hulule, hue, miaule, tutube, bubule, bouboule.

    Vocabulaire :

    Chouettement : (adverbe) agréablement, d’une belle façon.

    Chouette : (adjectif) belle, jolie, agréable.

    Elle est chouette: (en parlant d’une femme) elle est belle, jolie.

    Il est chouette: (pour un homme), il est sympa, correct, avenant.

    Chouette ! (interjection) tant mieux.

    Chouette alors ! (interjection) c’est parfait, c’est très bien.

    C’est chouette : c’est beau, c’est magnifique.

    Vieille chouette : vieille femme, laide, méchante, revêche.

    Yeux de chouette : avoir des yeux ronds et grand ouverts.

    Faire la chouette : dans certains jeux, jouer seul contre plusieurs.

    Jeu de la chouette : jeu de société ressemblant au jeu de l’oie.

    Crier à la chouette : se dit des femmes ne trouvant pas de maris et qui se lamentent.

    Vieux hibou : homme solitaire, misanthrope, bourru, mais avec une certaine sagesse.

    Mine de hibou : air triste, mélancolique.

    Yeux de hiboux : avoir des yeux ronds et fixes.

    Nid de hiboux : vieille habitation abandonnée

    Vivre en hibou : vivre en solitaire.

    Faire le hibou : rester silencieux à l’écart des autres.

    Il approchait, lent, avec un son lourd, bien martelé, répercuté par les planchers anciens. Il entra, au bout d’un temps qui nous parut interminable, dans le chemin éclairé. Il était presque blanc, gigantesque : le plus grand nocturne que j’aie vu, un grand-duc plus haut qu’un chien de chasse. Il marchait emphatiquement, en soulevant ses pieds noyés de plume, ses pieds durs d’oiseau qui rendaient le son d’un pas humain. Le haut de ses ailes lui dessinait des épaules d’homme, et deux petites cornes de plumes, qu’il couchait ou relevait, tremblaient comme des graminées au souffle d’air de la lucarne. Il s’arrêta, se rengorgea tête en arrière, et toute la plume de son visage magnifique enfla autour d’un bec fin et de deux lacs d’or où se baigna la lune. Il fit volte-face, montra son dos tavelé de blanc et de jaune très clair. Il devait être âgé, solitaire et puissant. (…)

    Il avait des manières de maître, une majesté d’enchanteur…

    Colette, La Maison de Claudine.

    Le hibou est devenu maître en matière de camouflage !
    Se fondant littéralement dans le décor, il devient presque invisible, pourriez- vous le repérer ?

    Je vous souhaite une chouette soirée !