Sacré Matador

Bâti comme une armoire , petit trapu, tout rond, cobby, il se déplace en balançant ses grosses patounes ,  l’arrière  aussi charpenté   que le devant…Un petit modèle de dinosaure ambulant. C’est Cristal avec ses yeux  d’une telle densité qu’il transmet généreusement à sa descendance….

Il ne souffre pas d’être isolé car il nous regarde vivre dans la maison et observe les va et vient des filles, de son père et de son frère…. Autrement exprimé il voit du monde toute la journée, et le soir venu il va à la recherche de toutes ces bonnes odeurs que les jeunes filles ou moins jeunes  ont laissé en effluves à son intention. Je vous dis le tombeur de ces « dames » car c’est un séducteur. Il est le ROI de la nuit

cricri7

diplome-cristal

Io des Trésors Masqués

diplome-champion-internatio – IO des Trésors Masqués  – chocolat-point

J’avais toujours souhaité avoir un jour cette couleur chatoyante, Valou l’a fait en m’offrant cette jolie petite truffe chocolatée à souhait et d’un caractère aussi moelleux….. Certains chats savent se faire aimer, d’autres se font prier, d’autres attendent que vous les aimiez, IO est une offrande d’amour et considère l’humain comme un égal…. un partenaire au poil !

fil

Nouvelle Génération :Année

Gavotte de la Mamiotte

Gavotte  de la Mamiotte   couleur blue point

Est une histoire d’amitié  typiquement féline avec une famille dont le centre de vie est les chats en particulier …. Une belle rencontre qui dure . Pas encore maman, il faudra peut-être y songer  car ce serait vraiment  dommage de ne pas lui offrir son histoire d’amour … Une intelligence hors du commun, vive, spontanée, joyeuse, elle n’associe que des qualités, je cherche rien de rien à lui reprocher. Une descendance avec un tel tempérament cela vaut tous les gants parfaits !!!

fil

Déclaration d’Amour du Prasmel

    Déclaration d’Amour du Prasmel  – seal point diplome-CAGCIB

Une belle seal-point d’un naturel réservé, dotée d’une bonne morphologie pour une femelle. Elle engendre une descendance robuste et avec la couleur de ses yeux très captivante. Le récit vaut bien l’écriture… A 10 mois environ présentée devant un juge pour son premier championnat qu’il lui refusa justifiant cette note par la couleur de ses yeux trop pâle. J’ai affirmé que cette lignée confirmait la couleur plus tardivement. Il m’a regardé d’un air à la fois inquiet et compassionnel en m’affirmant à son tour que c’était joué à cet âge. Et bien non, la preuve..Ses petits ne se font pas remarqués par la couleur intense des yeux, au contraire, et lorsque j’affirme qu’ils sont en devenir, là aussi j’essuie parfois des sourires en coin….. La suite me donne raison puisque je revois mes petits dans leur grande majorité, des liens sont tissés…. C’est aussi cela suivre l’évolution d’une application au bon standard, afin de ne pas faire du n’importe quoi

fil

Mamiotte blue-point

cha

Champion-Suprême-Mamiotte

 

Bientôt dans sa 6 éme année , le 1er Avril . Elle  attend sa deuxième portée …. Nous espérons qu’elle saura nous gâter non en nombre mais en qualité. L’unique maternité a donné lieu à une césarienne et deux bébés. Nous avons gardé un de ses joyau, notre Houla la du Prasmel

felicitatuion bbDeux bébés sont nés le 17 mars 2015. Mamiotte se porte comme un charme dont elle ne manque pas et les chatons aussi. Bientôt quelques jolis diaporamas vous seront proposés dans la rubrique « Sacrées bouilles du Prasmel » . A tout bientôt

 

fil

Ne pas tomber dans le panneau !

image003

PANNEAUX HUMORISTIQUES POUR INCITER
LES CONDUCTEURS A RALENTIR !

image004image005

Gabriel Doublet, maire de Saint-Cergues,une petite commune de Haute-Savoie située à 14 km de Genève,a fait le constat suivant :

« Les images choc et violentes,ça ne marche plus car les gens en ont trop vu. »

Ainsi, il a décidé d’utiliser l’humour pour interpeller les gens d’une manière nouvelle à travers des panneaux drôles et décalés.

image006

image007

« Le syndrome du champignon »du graphiste Laurent Foucher, voici la nouvelle campagne de prévention contre la vitesse en voiture dans ce village. Les cinq panneaux seront régulièrement déplacés au sein de la commune en fonction des routes où la vitesse constatée est excessive, mais aussi en fonction des demandes des habitantsimage011

image009

image010image012image013image014

!avalou

nous montre le chemin avec de l’humour en plus

Février

  • L´amoureuse

    Elle est debout sur mes paupières
    Et ses cheveux sont dans les miens,
    Elle a la forme de mes mains,
    Elle a la couleur de mes yeux,
    Elle s’engloutit dans mon ombre
    Comme une pierre sur le ciel.

    Elle a toujours les yeux ouverts
    Et ne me laisse pas dormir.
    Ses rêves en pleine lumière
    Font s’évaporer les soleils
    Me font rire, pleurer et rire,
    Parler sans avoir rien à dire.

    Paul Éluard

Arc en ciel

Les couleurs de la vie

avec elles changent tous les jours

La vibration des couleurs et comment elles agissent sur vous.
Savez-vous que les couleurs sont des énergies ?

La couleur reste une énergie, une vibration qui agit au même titre que le son ou la musique.
Selon les couleurs que vous avez dans votre salon ou votre chambre, vous vous sentirez différemment.
On sait par exemple que le rouge provoque l’excitation et que c’est une couleur qui est évitée dans les lieux de travail,
ceci afin d’éviter les risques de déconcentration et d’agressivité chez les employés. Les couleurs jouent sur votre moral.
L’expression « Avoir les idées noires » est très éloquente.
Le noir et les nuances de gris ont tendance à déprimer. Le bleu a tendance à apaiser.

 

Le bleu :
Comme le ciel bleu ou la mer qui ouvre les horizons, le bleu et ses nuances (turquoise, cyan…) est une couleur étroitement liée au rêve, à la sagesse et à la sérénité. C’est l’une des couleurs préférées des Occidentaux : en effet, elle est omniprésente autour de nous. Le bleu est l’écho de la vie, du voyage et des découvertes au sens propre et figuré (introspection personnelle). Comme l’eau qui désaltère, le bleu a un petit côté rafraîchissant et pur qui permet de retrouver un certain calme intérieur lié aux choses profondes.

Le bleu est symbole de vérité, comme l’eau limpide qui ne peut rien cacher.

Le rouge :

Le rouge est sûrement la couleur la plus fascinante et ambiguë qui soit. Elle joue sur les paradoxes, anime des sentiments passionnels en complète contradiction : amour / colère, sensualité / sexualité, courage / danger, ardeur / interdiction… Cette couleur remue les sentiments sans aucun doute. Elle s’impose comme une couleur chaleureuse, énergique, pénétrante et d’une certaine manière rassurante et enveloppante. D’un autre côté, on l’associe au sang, à l’enfer et à la luxure. Cette couleur chaude ne laisse donc pas indifférent et c’est là toute sa force : elle remue les passions, qu’elles soient positives ou négatives.

Le jaune :

Nulle couleur n’est plus joyeuse que le jaune. Couleur du soleil, de la fête et de la joie, elle permet d’égayer un univers et de le faire rayonner. Il est vrai que le jaune est une couleur chaleureuse et stimulante. Tout comme le soleil qui diffuse ses rassurants rayons porteurs de vie sur terre, le jaune est la couleur de la vie et du mouvement. Pourtant, derrière cet aspect joyeux, le jaune peut parfois se révéler négatif. Associé aux traîtres, à l’adultère et au mensonge, le jaune est une couleur qui mêle les contrastes. Le jaune pâle contrairement au jaune vif s’écarte de ce chemin régénérateur pour plutôt pointer la maladie, la morosité et la tristesse. Le jaune est également associé à la puissance, au pouvoir et à l’ego (c’était la couleur de l’Empereur de Chine). On retiendra avant tout que le jaune est la couleur de l’ouverture et du contact social : on l’associe à l’amitié et la fraternité ainsi qu’au savoir.

L’orange :

Cette couleur ne porte pas ce nom pour rien (confère l’orange : le fruit). C’est une couleur tonifiante et piquante qui insuffle partout où elle passe une dose de bonne humeur. On l’associe souvent à la créativité et à la communication, car il est vrai qu’elle est porteuse d’optimisme et d’ouverture d’esprit. Très à la mode durant les années sixties avec le mouvement hippie, mise de côté injustement à la fin du XXe siècle, l’orange recommence à avoir la côte ! Elle est avec le jaune la couleur de la bonne humeur et de dynamisme, il ne faut donc pas se priver de l’utiliser. Avec parcimonie cependant ; c’est une couleur très vive qui doit être utilisée à petite dose ou nuancée avec des teintes proches comme le rouge ou le jaune.

Le vert :

C’est sûrement la couleur la plus présente dans la nature. Associé à juste titre au monde végétal qui est son plus digne représentant, le vert est une couleur apaisante, rafraîchissante et même tonifiante. Dans la culture occidentale, on l’associe à l’espoir et à la chance. Cependant, cette couleur parfois être porteuse d’échecs et d’infortune. Elle est notamment bannie des théâtres : Molière serait mort sur scène en portant un vêtement de cette couleur. Le vert est également associé aux hôpitaux et aux pharmacies qui l’ont repris dans leur logo.

LE VIOLET

Le violet est une couleur à double tranchant : étonnement, on l’aime ou on ne l’aime pas. Il semble ne pas y avoir de demi-mesure psychologique la concernant. Pourtant, derrière son allure électrique, le violet est la couleur de la douceur et du rêve. C’est pourquoi d’ailleurs on la raccroche à la mélancolie et à la solitude. Le violet est la couleur par excellence des rêveurs, des personnes spirituelles plutôt que matérielles. Elle a des vertus apaisantes sur les esprits ; elle permet de calmer certaines émotions, de réfréner des colères ou des angoisses… L’une de ses nuances, le mauve, accentue encore plus ce côté rassurant et serein.

Le rose :

Elle est couleur de séduction, de romantisme et de féminité. Que ce soit du rose bonbon, du rose pâle, ou du fuchsia, le rose est une couleur dynamique ponctuée d’une pointe de délicatesse on ne peut plus féminine. Jonglant sur le côté femme-enfant, le rose et ses nuances ont un côté séducteur qui ne tombe jamais dans l’excès (érotisme…). Cette couleur reste donc plutôt bon-enfant. On l’associe également à la tendresse et au bonheur, comme d’ailleurs le rappelle si bien l’expression  » voir la vie en rose « .

En réalité, chaque couleur émet une vibration et celle-ci est reçue différemment selon les personnes, selon leur vécu, leur sensibilité et leurs problèmes. Si une couleur vous dérange par exemple, c’est peut-être qu’il y a encore en vous des blocages ou des blessures que vous n’avez pas vraiment regardés…

Toutes les couleurs ont leurs propriétés thérapeutiques.
On parle de thérapie par la couleur ou de chromathérapie.

Observez quels sont les couleurs dominantes chez vous, dans votre appartement ou dans votre maison.
Regardez comment vous avez tendance à vous habiller.
Ensuite essayez de déterminer quelles influences ces couleurs dominantes peuvent avoir sur vous.

Vous pouvez vous livrer à un petit exercice avec des feuilles de couleur.
Prenez une feuille, mettez-là juste devant vous à 30 ou 40 centimètres de vos yeux et regardez-la pendant 5 ou 10 minutes. Ensuite, notez ce que vous ressentez.
Faites la même chose avec les autres à tour de rôle, et pour chacune des couleurs, notez ce qu’elles éveillent comme émotions, ce qu’elles déclenchent en vous.

Vous comprendrez peut-être ensuite le pourquoi de ces couleurs dominantes dans votre environnement

et vous pourrez réajuster en faisant les changements qui s’imposent.

Un peu de bonne humeur avec la célébre chanson

Love is all – Roger Glover and the butterfly ball

Encore chaud

  • Le trésor

     » Pauvre ? Vous croyez que mon maître est pauvre, parce
    que ses contrevents vont choir au premier orage, parce que
    son mur chancelle, et que les vitres n’empêchent plus la
    bise d’entrer ?

    Détrompez vous, mon maître est riche. Ne voyez vous pas
    qu’il a, fidèle et fourrée d’hermine, lumière d’un logis sans
    feu, chaleur d’un lit sans duvet – qu’il a sur sa fenêtre ce
    bien inestimable, cet éclatant démenti :
    une chatte blanche ? »

    Colette
    Autres bêtes, chats de Paris.

    Il est encore "show"

Le chat bonheur

Le chat bonheur

Il y a très longtemps, dans le Japon féodal,

une famille possédait des ateliers de teintures

et fabriquait des tissus luxueux depuis des générations.

Echigoya se retrouve à la tête de l’entreprise

mais le jeune homme déteste le travail,

il préfère passer du temps à se pomponner,

parier et jouer avec son chat Tama…

Pour ceux qui ne le savent pas, il y a beaucoup de maneki-neko au Japon :

ce sont des statues traditionnelles en porcelaine ou en céramique représentant

un chat assis levant une patte

ou même les deux.

C’est un symbole de prospérité et de bonheur.

Et un chat tricolore comme Tama est considéré comme le plus puissant talisman.

A travers l’histoire d’un jeune homme paresseux et égoïste,

QU Lan nous offre sa version de l’origine du chat porte-bonheur,

avec ce jeune homme oisif

qui ne prend pas la suite de l’affaire familiale avec sérieux.

D’ailleurs, il la fait péricliter et son chat, Tama,

y laissera la vie pour que Echigoya prenne conscience

des choix importants qu’il doit s’imposer.

 

Le texte est fluide et empreint d’une grande émotion,

QU Lan fait apparaître petit à petit le destin de chacun avec finesse.

Même si c’est avec tristesse que les lecteurs apprennent le décès de Tama,

c’est également un nouveau départ dans l’existence de Echigoya,

qui rendra hommage tout le reste de sa vie à son chat

en devenant une personne responsable et sérieuse.

Touchant et délicat,

Le chat bonheur est un livre album très réussi

tant par la qualité de son histoire, passionnante et sensible,

que par la beauté de ses illustrations.

 

Un très bel ouvrage qui peut s’adresser à de jeunes lecteurs

mais aussi à de grands amateurs de culture japonaise.

Les illustrations magnifiques font de cet album un vrai petit bijou.

Super chouette

  • Les yeux ne voient seulement ce que l’esprit est préparé à comprendre.

    Henri Bergson

    La Chouette ne peut apprendre à chanter au rossignol.
    (Allemagne)

    Les Hiboux voient dans leur fils un faucon.
    (Hongrie)

    La sottise a des ailes d’aigle et des yeux de Chouette.
    (Hollande)

    Mieux vaut s’asseoir avec le Hibou que voler avec le faucon.
    (Allemagne)

    L’aigle, quand il est malheureux, appelle le Hibou, son frère.
    (Afrique)

    La chouette de Minerve ne prend son envol qu’à la tombée de la nuit

    (Hegel,philosophie)

    Les petits esprits triomphent des fautes des grands génies,
    comme les Hiboux se réjouissent d’une éclipse de soleil.

    (Rivarol)

    Dictons météo :

    Si la Chouette hulule le soir au coucher du soleil, la pluie est proche.

    Si la Chouette chante en plein jour, il pleuvra dans trois jours.

    Quand la Chouette miaule au soir, de beau temps on a espoir.

    Au soir, Chouette chantant, signe de beau temps.

    La chouette d’octobre annonce le froid.

    Cris et chants :

    La Chouette : hioque, hole, hue, ulule, hulule, chuinte.

    Le Hibou : ulule, hulule, hue, miaule, tutube, bubule, bouboule.

    Vocabulaire :

    Chouettement : (adverbe) agréablement, d’une belle façon.

    Chouette : (adjectif) belle, jolie, agréable.

    Elle est chouette: (en parlant d’une femme) elle est belle, jolie.

    Il est chouette: (pour un homme), il est sympa, correct, avenant.

    Chouette ! (interjection) tant mieux.

    Chouette alors ! (interjection) c’est parfait, c’est très bien.

    C’est chouette : c’est beau, c’est magnifique.

    Vieille chouette : vieille femme, laide, méchante, revêche.

    Yeux de chouette : avoir des yeux ronds et grand ouverts.

    Faire la chouette : dans certains jeux, jouer seul contre plusieurs.

    Jeu de la chouette : jeu de société ressemblant au jeu de l’oie.

    Crier à la chouette : se dit des femmes ne trouvant pas de maris et qui se lamentent.

    Vieux hibou : homme solitaire, misanthrope, bourru, mais avec une certaine sagesse.

    Mine de hibou : air triste, mélancolique.

    Yeux de hiboux : avoir des yeux ronds et fixes.

    Nid de hiboux : vieille habitation abandonnée

    Vivre en hibou : vivre en solitaire.

    Faire le hibou : rester silencieux à l’écart des autres.

    Il approchait, lent, avec un son lourd, bien martelé, répercuté par les planchers anciens. Il entra, au bout d’un temps qui nous parut interminable, dans le chemin éclairé. Il était presque blanc, gigantesque : le plus grand nocturne que j’aie vu, un grand-duc plus haut qu’un chien de chasse. Il marchait emphatiquement, en soulevant ses pieds noyés de plume, ses pieds durs d’oiseau qui rendaient le son d’un pas humain. Le haut de ses ailes lui dessinait des épaules d’homme, et deux petites cornes de plumes, qu’il couchait ou relevait, tremblaient comme des graminées au souffle d’air de la lucarne. Il s’arrêta, se rengorgea tête en arrière, et toute la plume de son visage magnifique enfla autour d’un bec fin et de deux lacs d’or où se baigna la lune. Il fit volte-face, montra son dos tavelé de blanc et de jaune très clair. Il devait être âgé, solitaire et puissant. (…)

    Il avait des manières de maître, une majesté d’enchanteur…

    Colette, La Maison de Claudine.

    Le hibou est devenu maître en matière de camouflage !
    Se fondant littéralement dans le décor, il devient presque invisible, pourriez- vous le repérer ?

    Je vous souhaite une chouette soirée !

     

Le coeur d’une souris

Le cœur d’une souris

Selon une vieille légende indienne,

une souris était constamment angoissée en raison de sa crainte du chat.

Un magicien eut pitié d’elle et la transforma en chat.
Mais alors, elle se mit à avoir peur du chien.
Le magicien la transforma en chien.
A ce moment, elle se mit à avoir peur de la panthère

et le magicien la transforma en panthère.
Sous cette forme, elle eut grand-peur du chasseur.
Dans ces conditions, le magicien abandonna.

Il retransforma l’animal en souris et lui dit :
« Rien de ce que je fais pour toi ne pourra t’aider,

puisque tu as le cœur d’une souris. »
Anthony de Mello
(Histoires d’humour et de sagesse)

Notre souris se nomme