Pierto_000496

Le chat bonheur

Le chat bonheur

Il y a très longtemps, dans le Japon féodal,

une famille possédait des ateliers de teintures

et fabriquait des tissus luxueux depuis des générations.

Echigoya se retrouve à la tête de l’entreprise

mais le jeune homme déteste le travail,

il préfère passer du temps à se pomponner,

parier et jouer avec son chat Tama…

Pour ceux qui ne le savent pas, il y a beaucoup de maneki-neko au Japon :

ce sont des statues traditionnelles en porcelaine ou en céramique représentant

un chat assis levant une patte

ou même les deux.

C’est un symbole de prospérité et de bonheur.

Et un chat tricolore comme Tama est considéré comme le plus puissant talisman.

A travers l’histoire d’un jeune homme paresseux et égoïste,

QU Lan nous offre sa version de l’origine du chat porte-bonheur,

avec ce jeune homme oisif

qui ne prend pas la suite de l’affaire familiale avec sérieux.

D’ailleurs, il la fait péricliter et son chat, Tama,

y laissera la vie pour que Echigoya prenne conscience

des choix importants qu’il doit s’imposer.

 

Le texte est fluide et empreint d’une grande émotion,

QU Lan fait apparaître petit à petit le destin de chacun avec finesse.

Même si c’est avec tristesse que les lecteurs apprennent le décès de Tama,

c’est également un nouveau départ dans l’existence de Echigoya,

qui rendra hommage tout le reste de sa vie à son chat

en devenant une personne responsable et sérieuse.

Touchant et délicat,

Le chat bonheur est un livre album très réussi

tant par la qualité de son histoire, passionnante et sensible,

que par la beauté de ses illustrations.

 

Un très bel ouvrage qui peut s’adresser à de jeunes lecteurs

mais aussi à de grands amateurs de culture japonaise.

Les illustrations magnifiques font de cet album un vrai petit bijou.

Une réflexion au sujet de « Le chat bonheur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *